Toronto annule les événements en plein air jusqu’en juillet, y compris les célébrations de la fête du Canada en raison du coronavirus

TORONTO (Reuters) – La plus grande ville du Canada, Toronto, annule tous les grands événements en plein air en personne et autorisés par la ville jusqu’en juillet alors que le pays cherche à conjurer une troisième vague de pandémie de coronavirus.

La ville de Toronto a annoncé mercredi qu’elle prolongeait l’annulation des événements extérieurs, y compris le défilé annuel de la fierté, qui sera un événement virtuel, et les célébrations de la fête du Canada du 1er juillet, qui ont tendance à clôturer les festivités du milieu de l’été.

L’annonce n’inclut pas les événements sportifs professionnels, qui nécessitent la permission des gouvernements provincial et fédéral en plus de Toronto Public Health.

«Je tiens à remercier toutes ces organisations d’avoir compris la nécessité d’éviter les grands rassemblements en personne dans les mois à venir et merci à ceux qui ont travaillé pour offrir des événements virtuels pour garder l’esprit de ces célébrations», a déclaré le maire John Tory dans une déclaration.

De nombreuses provinces canadiennes rouvrent progressivement des entreprises et des activités culturelles après qu’une deuxième vague puissante du coronavirus a forcé les autorités à émettre des ordonnances de maintien au domicile.

(Reportage par Anna Mehler Paperny; Édité par Grant McCool)