L’université envisage d’assouplir les protocoles COVID-19 après l’administration du vaccin – Observer Online

Dans un courriel lundi matin, le président de l’université, le P. John Jenkins a annoncé que l’Université envisagerait de lever certaines restrictions relatives au COVID-19 si 90% des étudiants ont reçu au moins la première dose de vaccination.

Jenkins a encouragé les étudiants à prendre rendez-vous pour recevoir le vaccin sur le campus site de vaccination à la Compton Family Ice Arena, qui commencera à vacciner les étudiants jeudi.

«Nous encourageons vivement tous les étudiants qui n’ont pas encore été vaccinés à profiter de cette opportunité», a écrit Jenkins. «Nous vous exhortons à le faire non seulement pour votre propre santé et sécurité, mais aussi pour la protection de toute notre communauté universitaire, de notre communauté locale, de vos familles et de vos communautés d’origine à l’approche de l’été.

Bien que l’e-mail indique que le vaccin n’est pleinement efficace que deux semaines environ après la deuxième dose, l’Université pense qu’elle sera en mesure de lever certains protocoles COVID tout au long du processus de vaccination.

Plus précisément, l’e-mail indique qu’une fois que 90% de la population étudiante de Notre-Dame aura reçu la première dose du vaccin, les étudiants pourront visiter d’autres espaces communs des résidences universitaires, se rassembler à l’extérieur par groupes de 25 personnes ou moins sans masques et participer actuellement les activités récréatives interdites, comme le basketball et le volleyball.

Ces changements seront envisagés une semaine après le dernier jour de la première série de vaccinations, indique le courrier électronique, mais d’autres protocoles de santé – y compris les tests de surveillance hebdomadaires, les exigences relatives aux masques intérieurs et les directives de distance physique – resteront en place.

L’e-mail a également identifié des restrictions supplémentaires qui pourraient être levées si 90% des étudiants reçoivent la deuxième dose du vaccin. Ces changements comprendraient l’élimination des tests de surveillance hebdomadaires et des tests de sortie pour les étudiants entièrement vaccinés, ainsi que la fourniture de plus d’activités de plein air pour la promotion de 2021, selon l’e-mail.

Jenkins a déclaré que ces plans pourraient être sujets à changement.

«Comme cela a été le cas tout au long de la pandémie, nous devrons peut-être ajuster ces plans si les conditions locales ou nationales le justifient, mais je voulais partager avec vous ce que nous prévoyons de faire au cours des prochaines semaines, en supposant un niveau élevé de participation au programme de vaccination. ,” il a écrit.

Mots clés: COVID-19[feminine, Père Jenkins, masques, restrictions, tests de surveillance, vaccin