Les randonneurs de Signal Hill fatigués de voir des déchets sur le sentier, commencent à les ramasser eux-mêmes – CBC.ca

Un soir d’avril venteux, Jennifer et son mari Nick Cherniwchan se retrouvent plus souvent courbés que debout lors d’une promenade nocturne jusqu’à la tour Cabot.

“[It’s] un peu décevant car c’est un si bel endroit et nous avons tellement de chance de vivre ici », a déclaré Nick.

“[The trash] enlève cela “.

Le couple a déménagé de Calgary à Terre-Neuve-et-Labrador il y a trois ans lorsque Nick a accepté un emploi à St. John’s. Avec la pittoresque Signal Hill si près de chez eux, ils passent beaucoup de temps dans et autour des sentiers.

Presque immédiatement, les deux ont remarqué que les déchets ternissaient leurs promenades près du site historique.

Plutôt que de rester les bras croisés, ils ont commencé à apporter des sacs avec eux et s’arrêtaient pour ramasser les ordures en cours de route. Ils disent que les plus gros coupables sont les tasses à café de restauration rapide, les sacs de crottes de chien, les Kleenex jetés et les canettes de bière.

Un autre problème que les deux hommes ont souligné est que lorsque les poubelles se remplissent, certaines personnes semblent satisfaites de laisser leurs ordures à côté, ce qui entraîne presque toujours qu’elles explosent en bas de la colline.

«Nous pourrions faire plus», a déclaré Jennifer. “Nous ne voulons tout simplement pas toujours porter un sac d’ordures lorsque nous faisons de la randonnée.”

“Quand nous pensons à amener la famille ici, nous voulons que Signal Hill soit quelque chose dont nous sommes fiers et quelque chose que nous pouvons montrer”, a déclaré Nick.

Les Tcherniwchan montrent la quantité de déchets qu’ils ont ramassée en quelques minutes. (Jeremy Eaton / CBC)

Parcs Canada n’est pas non plus très satisfait des déchets qu’il voit sur ses sites de Terre-Neuve-et-Labrador. En mars, la gardienne de parc Janelle MacLeod s’est rendue sur Facebook pour montrer des tasses de café qu’elle avait trouvées sur le sol dans le parc national Terra Nova.

Une légende pour la photo se lit comme suit: “non seulement les déchets sont dangereux pour la faune, mais ils sont également contraires à la loi sur les parcs nationaux et peuvent entraîner des amendes.”

Un porte-parole de l’agence a déclaré dans un e-mail que le personnel de Signal Hill voulait rappeler aux randonneurs et aux marcheurs de “ne laisser aucune trace” et de jeter leurs ordures dans les poubelles fournies ou de ranger tout ce qu’ils emballent.

À l’instar des Cherniwhan, l’agence reconnaît que la plupart des gens respectent ses espaces extérieurs, y compris les sentiers, et jettent les ordures dans les poubelles fournies. Mais il y a des moments où des déchets peuvent être trouvés dans ces zones, ce qui a un impact négatif sur le paysage naturel et l’expérience des autres visiteurs.

Quant aux poubelles pleines que les Tcherniwhan ont repérées, Parcs Canada dit que les poubelles sont vérifiées et vidées régulièrement.

L’hiver étant maintenant terminé, des travaux de nettoyage et d’entretien supplémentaires sont en cours à Signal Hill alors que le personnel se prépare pour l’ouverture de la saison.

La gardienne de parc Janelle MacLeod pose pour une photo contenant des déchets qu’elle a trouvés sur le bord de la route dans le parc national Terra Nova. (Parcs Canada / Facebook)

Mais ce n’est pas seulement sur Signal Hill, selon les Cherniwchan.

Le couple a également vu des détritus le long du sentier de la côte est – parcourant l’intégralité de ce sentier depuis leur arrivée dans la province.

Les deux admettent que même s’il est décevant de voir les ordures, ils ont été inspirés par d’autres qui nettoient les ordures au fur et à mesure.

Ils voulaient prendre la parole pour attirer l’attention sur un problème qui est souvent aussi négligé qu’une tasse Tim Hortons laissée sur la piste.

“S’approprier en tant qu’individus et ensuite faire votre part quand vous le voyez pour simplement le prendre”, a déclaré Nick.

“Ramasser l’étrange boîte, ramasser l’étrange contenant Mary Browns, la tasse Tim Horton, ça fait toute la différence.”

Nick et Jennifer Cherniwchan espèrent que d’autres suivront leurs traces et ramasseront les ordures sur les sentiers. (Jeremy Eaton / CBC)

Sa femme aimerait voir le parc faire un peu plus pour aider à éduquer le public ou même envisager d’imposer des amendes aux contrevenants.

«Je sais qu’en haut, au début du sentier North Head, il n’y a aucun signe de« faites votre part »», a déclaré Jennifer. “Même s’ils sont jetables, ne laissez pas les sacs traîner.”

Parcs Canada a déclaré que les panneaux sont quelque chose que le site envisage.

En savoir plus sur CBC Terre-Neuve-et-Labrador