Les dommages causés aux arbres par les tempêtes de verglas sévissent toujours dans certains réseaux de sentiers de parcs d’État

CHARLESTON – Les tempêtes de verglas qui ont frappé la Virginie-Occidentale à la mi-février ont endommagé de nombreux arbres et certains de ces arbres et branches tombés ont bloqué les sentiers de randonnée des parcs d’État.

«La plupart de nos régions n’ont pas fait état de dommages importants», a déclaré Brett McMillian, chef adjoint des parcs de l’État. «Dans les cas où il y a eu des dommages importants, le personnel du parc ou des bénévoles ont travaillé pour que les sentiers soient dégagés.»

McMillian a déclaré que le moment choisi pour la tempête de verglas était en fait assez chanceux.

«Cela s’est produit juste avant de commencer nos programmes d’entretien printanier», a-t-il ajouté. «De toute façon, nous aurions inspecté et déblayé les sentiers.»

La tempête a frappé le plus durement les comtés les plus à l’ouest de l’État. McMillian a déclaré que les dommages au sentier étaient les plus graves à Cabwaylingo State Forest, dans le sud-est du comté de Wayne.

«Nous craignions de ne pas pouvoir ouvrir la section Cabwaylingo du réseau Hatfield-McCoy Trail (le 1er mars) comme prévu», a-t-il ajouté. «Mais nos employés ont pu travailler avec les gens de Hatfield-McCoy pour que tout soit réglé à temps.»

La glace a également endommagé des arbres au Beech Fork State Park, dans le nord du comté de Wayne. Le directeur du parc, Dillard Price, a déclaré que la tempête avait renversé des arbres entiers sur plusieurs sentiers populaires.

«Jusqu’à présent, nous n’avons pu travailler sur les sentiers que par morceaux», a-t-il ajouté. «À l’heure actuelle, notre priorité est de nous remettre de l’inondation qui a suivi la tempête de verglas. Tous les bains publics de nos terrains de camping sauf deux ont été inondés et nous nous efforçons de les nettoyer et de réparer leurs panneaux électriques.

Price a déclaré que des travaux avaient été effectués sur les sentiers Mary Davis et Lost du parc, mais que les arbres tombés bloquent toujours les sentiers Long Branch et Overlook.

«Nous avons plus de bénévoles qui viennent la deuxième semaine d’avril pour y travailler», a-t-il déclaré.

Les sentiers ont également subi un coup dur dans la forêt d’État de Kanawha, près de Charleston.

«Presque tous les sentiers ont subi des dommages aux arbres, en particulier ceux situés en hauteur sur les collines», a déclaré le surintendant Chris Bartley. «Nous avons été durement touchés.»

Bartley a déclaré qu’il avait fallu aux équipes près d’une semaine pour dégager les arbres tombés de la route principale du parc, sans parler de son réseau de 60 miles de sentiers de randonnée et de vélo de montagne. Il a remercié la coordonnatrice du sentier Jody Richmond pour avoir planifié le travail et s’être assuré qu’il était fait.

«Il a pris les devants et a tout planifié», a déclaré Bartley. «Il a aligné quel groupe viendrait quand, et quels équipages seraient responsables de quels sentiers. Il a tenu un journal quotidien pour que nous sachions quels sentiers avaient été entièrement déblayés.

Des bénévoles de la Kanawha Valley Trail Alliance et de la Kanawha State Forest Foundation ont fait une grande partie du travail, qui n’a pris fin que récemment.

«Toutes nos pistes sont maintenant dégagées», a déclaré Bartley. «Cela a été beaucoup de travail.»

Le chef adjoint des parcs, McMillian, a déclaré que la présence de coordonnateurs de sentiers avait aidé les parcs à se remettre des dommages causés par la glace plus tôt qu’ils n’auraient pu le faire autrement.

«Nous avons maintenant des coordonnateurs de sentiers dans quelques-unes de nos régions», a-t-il expliqué. «Ce sont de nouveaux postes, ajoutés il y a quelques années par le directeur (Division des ressources naturelles) (Steve) McDaniel. En entretenant les réseaux de sentiers, ces coordonnateurs ont été très bénéfiques pour le réseau des parcs.

Il est particulièrement important de dégager les sentiers au début du printemps dans les parcs qui prévoient des randonnées printanières dans la nature ou des promenades de fleurs sauvages.

«Autant que je sache, tous les événements prévus pour ce printemps sont toujours prêts», a déclaré McMillian. «Nous essayons de dépasser les restrictions imposées par la pandémie COVID-19 et d’augmenter le nombre d’activités disponibles pour les clients dans nos parcs.»

Les dommages causés aux arbres par les tempêtes de neige et de verglas n’ont rien de nouveau dans l’État de montagne. McMillian a déclaré que le derecho du milieu de l’été en 2012 et le Superstorm Sandy plus tard la même année avaient causé beaucoup plus de problèmes que la récente tempête de verglas.

«Nous avions des parcs sans électricité pendant des semaines», a-t-il ajouté. «Nous avons même eu des invités piégés dans des parcs jusqu’à ce que nous puissions éliminer les arbres tombés des routes. Certains de nos sentiers ont mis des mois à se dégager. En comparaison, nous nous sommes bien débrouillés cette année. »