Le gouvernement va “ signaler ” le retour du sport et des activités de plein air dans un nouveau plan

Le gouvernement “signalera” un retour aux sports de plein air et autres activités extérieures dans le nouveau plan Vivre avec Covid lors de sa présentation mardi.

Cependant, le plan doit toujours être «prudent».

On pense que la réaction du public à l’interview de Micheál Martin avec l’Irish Mirror a effrayé le gouvernement.

Et les principales sources du Cabinet ont dit le même papier que la feuille de route révisée comportera un engagement à faire en sorte que les gens soient actifs à l’extérieur dès que possible dans ce cadre.

Selon le miroir:

” Le golf, le tennis et d’autres sports de plein air sans contact et l’entraînement seront tous considérés comme faisant partie de la prochaine étape de la réouverture du pays.

” Les limites de voyage de 5 km pour tout sauf les voyages essentiels devraient rester verrouillées dans un avenir prévisible.

Une source a dit au papier :

«Les écoles sont la première priorité, nous devons d’abord y arriver, puis nous verrons comment nous allons.

«Mais alors, sur la base des critiques, l’intention est de donner la priorité aux activités de plein air.

«Nous savons que les activités de plein air et le sport en plein air sont plus sûrs qu’en salle, et nous sommes impatients de commencer à rouvrir la société, de sorte que le sport et les activités de plein air sûres seront signalés par le gouvernement cette semaine.»

Philip Nolan, président du comité consultatif du NPHET, pense que l’Irlande pourra avoir un «été en plein air» cette année.

Le Cabinet doit se réunir mardi pour finaliser à quoi ressembleront les restrictions au cours des prochains mois.

Le professeur Nolan s’est entretenu avec RTÉ Radio 1 Cette semaine plus tôt quand il a fait les commentaires, en disant:

«Nous allons nous concentrer sur ce qui est important pour la société, ce qui est important pour notre santé mentale.

«La réalité est que l’extérieur est beaucoup plus sûr que l’intérieur.

“ Si je peux être franc, nous envisageons un été où nous socialisons à l’extérieur autant que nous le pouvons, nous tirons le meilleur parti de l’extérieur, nous continuons à limiter le nombre de contacts sociaux que nous avons mais pas aussi bas un numéro comme nous en avons maintenant, où nous vacances et recréons chez nous. ”