L’AAP met à jour les directives pour les enfants qui retournent au sport et aux activités – WSOC Charlotte

CHARLOTTE — L’American Academy of Pediatrics a mis à jour ses directives pour les enfants qui reprennent le sport et l’activité physique, exhortant les personnes éligibles à se faire vacciner contre le COVID-19 et encourageant les personnes non vaccinées à porter des masques lors de nombreuses activités.

Tous les athlètes éligibles devraient recevoir un vaccin COVID-19 dès que possible, selon les directives. Une fois que les gens sont vaccinés, il leur est conseillé de suivre les directives américaines de contrôle et de prévention des maladies pour les personnes vaccinées, qui disent qu’elles n’ont pas besoin de porter de masque dans la plupart des situations.

Les athlètes non vaccinés doivent porter un masque pour toutes les activités en salle, à l’exception des situations dans lesquelles un masque peut présenter un danger. Pour les activités de plein air, l’AAP recommande aux athlètes non vaccinés de porter un masque lorsqu’ils sont sur la touche et dans toutes les activités impliquant un contact soutenu de 3 pieds ou moins.

“Les parents et les spectateurs doivent suivre les réglementations locales en vigueur en matière de distanciation physique et d’utilisation de masques faciaux”, a déclaré l’académie dans un communiqué de presse sur la mise à jour. « Parce que les zones intérieures ont des taux de transmission du COVID-19 plus élevés, tous les spectateurs, quel que soit leur statut vaccinal, devraient envisager de porter un masque facial lors d’événements sportifs avec un espacement limité. »

Étant donné que la transmission de COVID-19 est réduite à l’extérieur, un masque peut ne pas être requis pour toutes les activités qui se déroulent à l’extérieur, selon les directives.

De plus, il n’est plus conseillé aux athlètes atteints de COVID-19 qui présentent des symptômes légers ou asymptomatiques de consulter un médecin pour obtenir une autorisation, selon l’académie ; un appel téléphonique ou une visite de télémédecine pour dépister les symptômes cardiaques et mettre à jour le dossier fonctionnera et permettra un retour plus rapide aux activités.

Les enfants et les adolescents qui n’ont pas été régulièrement actifs pendant plus d’un mois sont invités à reprendre progressivement leurs activités, selon l’AAP. L’académie leur recommande de commencer à 25% de leur volume et intensité d’activité habituels et d’augmenter le volume et l’intensité de 10% par semaine.

(VOIR CI-DESSOUS : COVID-19 cause de nouveaux problèmes pour les camps d’été cette année)