Kassia s’oppose à la demande de hausse tarifaire de Bescom – BusinessLine

L’Association des petites industries du Karnataka (Kassia) s’est opposée à la demande de la Bangalore Electricity Supply Company (Bescom) d’augmenter les tarifs de 139 paise par unité pour toutes les catégories de consommateurs, devant la Commission de régulation de l’électricité du Karnataka (KERC).

«Il existe une marge considérable de réduction des coûts et d’amélioration de l’efficacité pour compenser les dépenses supplémentaires proposées par Bescom. Par conséquent, la présente pétition de révision tarifaire devrait être rejetée », a soutenu Kassia devant le KERC.

«Afin d’améliorer l’efficacité de Bescom, la Commission peut lui ordonner de lancer un appel d’offres tarifaire et la gestion de Bescom peut être confiée à un soumissionnaire public / privé au tarif le plus bas», a-t-il ajouté.

Bescom a déclaré que l’écart pour l’exercice 2022 était de 3556,64 crores ₹ et a donc demandé à la Commission de relever le tarif. Kassia a déclaré: «L’écart de revenus reporté de l’exercice 2020 égal à 1 559,37 crore est dû à un redressement. Il y a une augmentation du coût d’achat d’électricité en raison de l’achat d’énergie supplémentaire pour alimenter les pompes d’irrigation, une catégorie de subvention. Tout achat supplémentaire effectué pour des ensembles IP doit être pris en charge par le gouvernement du Karnataka. Il ne devrait pas être chargé sur les consommateurs. » En outre, il y a une augmentation des frais de transmission pour PGCIL.

«Le deuxième est l’écart ARR pour l’exercice 2022 égal à 1 997,28 crore ₹. La Commission devrait obliger Bescom à limiter ses dépenses à la seule disposition approuvée. Si cela est fait, il n’y aura pas d’actifs réglementaires », a souligné Kassia.

Opter pour l’achat privé

Kassia a déclaré que la Commission avait approuvé des ventes de 31 549,21 MU pour l’exercice 2022. Mais Bescom a proposé l’achat de 25 616,07 MU pour FY22. Les consommateurs HT quittent Grid et optent pour un achat privé. Afin d’éviter que les consommateurs HT quittent le Réseau, le tarif des consommateurs HT devrait être réduit d’au moins 100 paise par unité. Kassia a en outre déclaré que 698,85 crores ₹ sont dus par les installations gouvernementales conformément à l’ordonnance tarifaire 2020. La Commission le traite comme des actifs réglementaires. Il est faux. Il ne doit pas être chargé sur les consommateurs. Il devrait être récupéré auprès du gouvernement.

Ensembles IP non autorisés

Se référant à des postes IP non autorisés, Kassia sait que c’est un drain pour Bescom. 24 874 ensembles IP non autorisés de capacité inconnue doivent encore être régularisés.

Les unités à forte intensité énergétique comme les fonderies, les ateliers de forgeage, les ateliers de traitement thermique, les unités de moulage par soufflage et les aciéries sont sérieusement menacées de fermeture, une réduction des tarifs est nécessaire pour assurer la survie de ces industries au Karnataka.

«Le coût fixe actuel de 220 ₹ par KVA devrait être ramené à 200 ₹ par KVA. en raison de la dépréciation. En aucun cas le coût fixe ne doit être augmenté », a expliqué Kassia.