George Natembaya met en garde les opérateurs de Matatu sur les tarifs de randonnée pendant les restrictions COVID-19: «Nous vous arrêterons»

– Suite à la directive d’Uhuru de cesser les mouvements dans et hors de cinq comtés, le nombre de passagers voyageant a augmenté

– Cela a conduit certains opérateurs de transports publics à augmenter les tarifs, par exemple de Nakuru à Nairobi, de KSh 600 habituel à entre KSh 2000 et KSh 3000

– Pesant sur la question, Natembeya a déclaré que la police arrêterait les joueurs profitant de la situation pour siphonner l’argent des navetteurs

ATTENTION: Aidez-nous à changer plus de vies, rejoignez TUKO.co.ke Programme Patreon

Le coordonnateur régional de la vallée du Rift, George Natembeya, a averti les opérateurs de matatu de hausser les tarifs à la suite de l’arrêt récemment annoncé du mouvement déclaré dans cinq comtés pour écraser le pic COVID-19[feminine infections et décès.

George Natembeya, coordonnateur régional de la vallée du Rift, dans une allocution antérieure.  Photo: NCIC.
George Natembeya, coordonnateur régional de la vallée du Rift, dans une allocution antérieure. Photo: NCIC.
Source: Facebook

ATTENTION: ne manquez pas les dernières nouvelles du Kenya. Suivez TUKO.co.ke sur Twitter!

Le vendredi 26 mars, le président Uhuru Kenyatta a ordonné la cessation des déplacements à destination et en provenance des comtés de Nakuru, Kiambu, Machakos, Kajiado et Nairobi, regroupés en une seule zone.

Lire aussi

Omanga critique Uhuru pour avoir ordonné le verrouillage sans offrir de mesures de secours: “C’est incroyablement immoral”

Augmentation des déplacements

Suite à la directive, le nombre de passagers entrant et sortant des comtés zonés a augmenté, ce qui a conduit certains opérateurs de transports publics à augmenter les tarifs.

Par exemple, à Nakuru, les véhicules de transport public transportant des passagers à Nairobi ont augmenté les tarifs de KSh 600 habituels à entre KSh 2000 et KSh 3.000.

Pesant sur la question, Natembeya a déclaré que la police arrêterait ceux qui profiteraient de la situation pour siphonner l’argent des navetteurs.

«Qu’est-ce qui a changé entre Nakuru et Nairobi qui peut nécessiter une augmentation des tarifs? Nous allons arrêter tous ceux qui profitent de la situation pour siphonner l’argent des navetteurs », a déclaré Natembeya.

Il a noté une tendance des opérateurs de matatu à augmenter leurs prix chaque fois que le gouvernement annonce de nouvelles mesures pour réduire la maladie.

“C’est inacceptable. Le gouvernement traitera fermement avec les opérateurs PSV essayant de tirer profit de la nouvelle réglementation”, a-t-il ajouté.

Lire aussi

Le gouvernement prolonge la date limite pour emménager, hors de Nairobi et de 4 autres comtés zonés à dimanche à 20 heures

Comme indiqué précédemment, le gouvernement a déclaré que ces souhaitant voyager à destination ou en provenance de Nairobi et les quatre autres comtés des zones zonées ont jusqu’au dimanche 20 h 00 (28 mars) pour voyager.

Le porte-parole du gouvernement Cyrus Oguna a confirmé la prolongation du délai pour accueillir les personnes qui auraient pu être exclues de leur lieu de résidence suite à la cessation de l’ordre de circulation.

Vous avez une histoire révolutionnaire que vous aimeriez que nous publions? Veuillez nous joindre via news@tuko.co.ke ou WhatsApp: 0732482690. Contact Tuko.co.ke immédiatement.

La source: Tuko Kenya