Dog Mountain délivrera des permis de randonnée de dernière minute pour la haute saison ce printemps – OregonLive

Les randonneurs qui souhaitent s’attaquer à Dog Mountain ce printemps auront à nouveau besoin d’un permis pour le faire, mais cela ne signifie pas nécessairement devoir planifier une randonnée plusieurs mois à l’avance.

Le US Forest Service a annoncé jeudi que les permis de randonnée printanière pour la destination populaire de la gorge du fleuve Columbia seraient mis en vente le 31 mars à recreation.gov. Les permis seront requis du 24 avril au 13 juin, y compris le Memorial Day.

Les responsables forestiers délivreront initialement 100 permis de randonnée par jour pendant la haute saison, mais cette année, ils retiendront également un bloc supplémentaire de 100 permis de dernière minute à délivrer trois jours à l’avance.

Ce changement était annoncé pour la première fois en 2020, mais depuis que Dog Mountain a fermé en raison de la pandémie de coronavirus en mars et est resté fermé pendant la saison des fleurs sauvages au printemps, les randonneurs n’ont jamais eu la chance d’utiliser les nouveaux permis de dernière minute.

Le système de permis était créé en 2018 pour aider à endiguer l’impact des foules dans le stationnement et sur les prairies parsemées de fleurs sauvages qui couvrent Dog Mountain chaque printemps. Le début du sentier est connu pour sa surpopulation, qui dans le passé a entraîné un stationnement illégal et au moins un accident de la route mortel.

Les randonneurs peuvent acheter les permis de 1 $ en ligne, qui sont requis en plus des frais de stationnement de 5 $ au début du sentier, ou afficher un laissez-passer valide pour les terres publiques. Les permis sont également disponibles sur le comté de Skamania Autobus West End Transit, qui relie les randonneurs de Stevenson à proximité au début du sentier.

Les randonneurs devront être munis d’un permis physique ou d’une preuve d’achat numérique, a déclaré le service forestier. Un permis ne garantit pas une place de stationnement, les visiteurs sont donc encouragés à faire du covoiturage jusqu’au début du sentier.

– Jamie Hale; jhale@oregonian.com; 503-294-4077; @HaleJamesB