Au-delà des livres: les bibliothèques de la Rive-Sud guérissent l’ennui pandémique – The Patriot Ledger

Tous les mercredis à 10 h, la bibliothécaire pour enfants June Thammasnong installe son espace pour l’heure du conte à la bibliothèque publique Thomas Crane à Quincy. Elle se connecte à Zoom et commence à laisser entrer les enfants enthousiastes dans la salle virtuelle, les saluant par leurs noms avec un sourire sur son visage.

La bibliothécaire pour enfants de la bibliothèque publique Thomas Crane June Thammasnong interagit avec les enfants sur Zoom pendant l'heure du conte de la bibliothèque de Quincy, le mercredi 10 février 2021.

Après que la bibliothèque – et des dizaines d’autres sur la Rive-Sud – ait dû fermer brusquement en mars en raison des restrictions du COVID-19, le personnel a dû passer à un format de programmation exclusivement en ligne, qui comprenait finalement des heures d’histoires virtuelles et d’autres activités telles que le yoga, la cuisine , clubs de lecture, jeux, conférences d’histoire et concours de trivia. Tout au long de la pandémie, les bibliothèques locales ont été essentielles et visibles, aidant les résidents de la Rive-Sud à rester connectés, engagés et divertis.

«Cela a été une aventure intéressante», a déclaré Megan Allen, directrice de la bibliothèque Thomas Crane. «Nous avons beaucoup appris en cours de route. L’une des choses que nous avons apprises est que, à certains égards, même si nous n’avons pas le lien en personne que nous avons avec les gens, nos programmes sont en fait plus accessibles aux gens car nous ne sommes pas limités par le nombre de personnes pouvant participer à la réunion. ou la salle du conte. ”